#5 L’intérim avec MyJobest | Le droit au chômage

Dans notre web série « L’intérim avec MyJobest », découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce contrat particulier ! Aujourd’hui, Mélanie, Gestionnaire administrative MyJobest à Yutz vous explique le droit aux chômage.


Dans quel cas un intérimaire peut-il prétendre aux indemnités chômage ?

Le volume de travail débloquant l’accès aux allocations chômage intérim est, pour un travailleur intérimaire, de 130 jours ou 910 heures au cours des 24 derniers mois (des 36 derniers mois pour les actifs de plus de 53 ans). Les heures de formation sont prises en compte dans ce calcul.

De ce fait, si un intérimaire a rempli ce quota, il pourra prétendre à l’indemnisation.

Par ailleurs, la fin de son contrat de travail doit porter sur l’un des motifs suivants : licenciement économique, fin de contrat (Un CDD, alternance, contrat d’intérim), ou rupture conventionnelle ou d’un commun accord.

Un salarié intérimaire peut travailler tout en percevant des indemnités chômage en fonction du calcul que Pôle emploi a effectué. S’il dépasse le plafond qui lui a été fixé, alors Pôle Emploi ne lui versera pas de chômage en plus de son salaire.

N.B : Pour réaliser votre inscription auprès de Pôle Emploi vous devrez fournir de nombreux documents notamment les fiches de salaires des 2 dernières années et les attestations de fin de mission. Pôle Emploi s’en servira pour calculer le montant de votre indemnité.

Mélanie, Gestionnaire administrative MyJobest, Yutz

Leave a Comment

Your email address will not be published.

We use cookies to improve your experience on our website. By browsing this website, you agree to our use of cookies.

S'identifier

Sign Up

Forgotten Password

Partager