DROIT D’ALERTE ET DROIT DE RETRAIT

En cas de danger, le salarié dispose d’un droit d’alerte et d’un droit de retrait. Ces droits permettent au salarié de prévenir l’employeur d’un danger et de se retirer de son poste de travail. Toutefois, le droit d’alerte et de retrait des salariés ne doit être utilisé que lorsque la situation présente un danger grave et imminent pour la vie ou la santé du salarié. (Article L4131-1 du code du travail)

Chaque salarié doit veiller à sa propre sécurité ainsi qu’à celle des personnes avec lesquelles il travaille. Cette obligation implique notamment qu’il :

• utilise correctement les machines, appareils, outils, véhicules et dispositifs de sécurité, qu’il ne doit ni modifier, ni mettre hors-service ;

• porte les équipements de protection, en respectant leur destination ;

• alerte l’employeur de toute situation de travail présentant un risque de danger grave et imminent et de toute défectuosité des systèmes de protection.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

We use cookies to improve your experience on our website. By browsing this website, you agree to our use of cookies.

S'identifier

Sign Up

Forgotten Password

Partager